Bande de Gaza : raids israéliens et tirs de roquettes se poursuivent

le
0
Les dirigeants israéliens ont écarté dimanche une opération militaire d'envergure. Toutefois, lundi, de nouveaux raids israéliens ont fait plusieurs victimes, portant à au moins 23 le nombre de Palestiniens tués depuis vendredi.

La bande de Gaza a subi ce week-end une brusque montée de fièvre. Après plusieurs mois de calme relatif, les violences ont repris de plus belle. Lundi, 5 Palestiniens, dont un adolescent (Israël dément tout raid visant ce jeune de 15 ans) ont été tués, lors de nouveaux raids aériens israéliens, près de la ville de Khan Younes et sur le camp de réfugiés de Jabaliya. Le bilan est très lourd: depuis vendredi, au moins 23 Palestiniens, dont un enfant, ont été tués par l'aviation israélienne, tandis que plus de 120 roquettes et obus de mortiers se sont abattues sur les villes du sud d'Israël. Ces explosions, qui se poursuivent ce lundi, n'ont fait que quelques blessés et dégâts matériels. Mais elles ont paralysé la vie quotidienne d'un million d'habitants. Lundi matin, l'amrée israélienne a démenti avoir mené un raid là où l'adolescent palestinien a été tué. Toute la question est de savoir si cette escalade risque de monter d'un cran supplémentaire ou si un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant