Ban Ki-moon (Onu) dénonce le travail forcé en Ouzbékistan

le , mis à jour à 18:49
1

TACHKENT, 12 juin (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exhorté vendredi à Tachkent le président ouzbek Islam Karimov à supprimer le travail forcé dans les champs de coton et à améliorer le traitement des prisonniers. "L'Ouzbékistan a fait des progrès importants dans l'élimination du travail des enfants dans le secteur cotonnier. Il faut maintenant faire plus en ce qui concerne la mobilisation des professeurs, médecins et autres dans la récolte du coton et prévenir les mauvais traitements infligés aux prisonniers", a déclaré Ban Ki-moon à la presse à l'issue d'une rencontre avec le président Karimov. Selon les organisations de défense des droits de l'homme, l'Ouzbékistan compte plusieurs milliers de prisonniers d'opinion et la pratique de la torture y est courante ainsi que la prolongation arbitraire des détentions. Islam Karimov justifie son régime autoritaire par la nécessité de combattre le développement de l'islam radical. (Muhammadsharif Mamatkulov; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le vendredi 12 juin 2015 à 19:32

    Pas trop dur comme boulot pour être payé 300 000 USD net d'impôts