Ban Ki-moon condamne les élections prévues dans l'Est ukrainien

le
0

NATIONS UNIES, 29 octobre (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a condamné mercredi les élections que les séparatistes pro-russes organiseront dimanche dans les secteurs de l'est de l'Ukraine qu'ils contrôlent. Une semaine après les législatives nationales, auxquelles les régions de Donetsk et Louhansk n'ont pas participé, ce scrutin, estime Ban Ki-moon, est une violation de la Constitution ukrainienne. "Le secrétaire général déplore la tenue programmée par les groupes rebelles armés de l'est de l'Ukraine de leurs propres 'élections' le 2 novembre en infraction avec la constitution et la loi nationale", déclare son porte-parole dans un communiqué. "Ces 'élections' nuiront sérieusement au Protocole et au Mémorandum de Minsk, qui doivent être rapidement et pleinement appliqués", poursuit Stéphane Dujarric en allusion aux textes négociés en Biélorussie qui encadrent théoriquement le cessez-le-feu et la sortie de crise en Ukraine. Mais la Russie, signataire des accords de Minsk, a annoncé qu'elle reconnaîtrait l'issue de ces élections. "Les élections qui auront lieux sur le territoire des Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk seront importantes pour la légitimité du pouvoir", a déclaré mardi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. "Nous espérons que ces élections auront lieu comme prévu et nous reconnaîtrons évidemment leurs résultats", a-t-il ajouté. (voir ID:nL5N0SN4PH ) (Louis Charbonneau; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant