Ban Ki-moon condamne la violation du cessez-le-feu à Gaza

le
0

NATIONS UNIES, 1er août (Reuters) - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a condamné vendredi la violation imputée aux islamistes du Hamas de la trêve humanitaire de 72 heures qui venait d'entrer en vigueur dans la matinée dans la bande de Gaza. Il a également exigé la libération immédiate et sans conditions d'un soldat israélien enlevé par des militants palestiniens dans le sud de l'enclave. Ban Ki-moon est "choqué et profondément déçu par ces événements", a dit le porte-parole de l'Onu, Stéphane Dujarric. "Le secrétaire général est profondément inquiet de la reprise des attaques israéliennes sur Gaza", a-t-il ajouté. Il "appelle les deux parties à faire preuve de la plus grande retenue et à adhérer de nouveau au cessez-le-feu humanitaire de soixante-douze heures qui, de façon si tragique, n'a duré que si peu de temps", a poursuivi le porte-parole. (Michelle Nichols, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant