Bamako : un groupe proche d'Al-Qaïda revendique l'attaque meurtrière d'un hôtel

le , mis à jour le
0

Au moins cinq personnes (dont quatre civils) sont mortes lors d'une attaque dimanche après-midi contre un campement touristique près de Bamako, la capitale du Mali. La principale alliance djihadiste du Sahel liée à Al-Qaïda a revendiqué lundi l'assaut. 

 

Une Franco-Gabonaise fait partie des victimes et une trentaine de civils ont réchappé de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'un an dans la capitale malienne. Un membre des forces de sécurité locales a, par ailleurs, succombé à ses blessures. Un Portugais et une Malienne, qui travaillaient tous deux pour l'Union européenne, ont été tués dans l'attentat, a annoncé lundi après-midi la haute représentante de l'UE, Federica Mogherini.

 

«Malheureusement je peux confirmer qu'il y a eu deux victimes parmi nos collègues de l'UE, une victime portugaise qui faisait partie de la mission de formation de l'UE à Bamako» et «une collègue malienne qui travaillait pour la délégation européenne» au Mali, a déclaré la diplomate lors d'une conférence de presse à Luxembourg. Le ressortissant portugais tué travaillait pour la Mission d'entraînement et de formation de l'armée malienne (EUTM, forte de quelque 600 personnes), notamment sur la la lutte antiterroriste.

 

Un lieux très prisé par les expatriés

La cible, le campement Kangaba, un agréable «ecolodge» et site de détente situé à la périphérie de Bamako prisé des expatriés, fondé par un Français, évoque d'autres sites attaqués par les groupes djihadistes du Sahel ces dernières années, notamment la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam (mars 2016, 19 morts, dont huit étrangers).

«C'est une attaque djihadiste. Les forces spéciales maliennes sont intervenues», a déclaré le ministre malien de la Sécurité, Salif Traoré. Elles ont été appuyées dans leur assaut par les militaires de l'opération française antidjihadiste Barkhane et de la mission de l'ONU (Minusma). ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant