Bamako : le président malien salue la mémoire des journalistes assassinés

le
3
Bamako : le président malien salue la mémoire des journalistes assassinés
Bamako : le président malien salue la mémoire des journalistes assassinés

Les corps des journalistes de Radio France internationale (RFI) Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 58 ans, doivent arriver ce mardi à 6h10 à Roissy-Charles-de-Gaulle, après avoir été rapatriés dimanche de Kidal à Bamako. Le chef de l'Etat sera présent sur l'aéroport parisien, accompagné des ministres des Affaires étrangères et de la Communication, Laurent Fabius et Aurélie Filippetti.

Sur l'aéroport de la capitale malienne, le président Keïta s'est incliné en début de soirée devant les cercueils des journalistes qu'il a décorés à titre posthume et sans discours au nom de la Nation malienne. Plus tôt, en recevant des membres de la direction de RFI, il avait dit que «tout» serait fait pour retrouver les tueurs. «Nous partageons le choc, nous aussi nous sommes submergés par l'émotion» provoquée par l'assassinat des deux journalistes, a-t-il affirmé, ajoutant, en fondant en larmes : «RFI dans notre pays a non seulement des auditeurs, mais des membres d'une même famille». Nombre de journalistes mais aussi d'auditeurs ont écrit des messages à RFI.

L'assassinat des deux journalistes n'a pas été revendiqué mais l'entourage du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a indiqué que les militaires français disposent «d'indications permettant de remonter la trace» des assassins. Face à la détérioration de la sécurité dans le nord du Mali, théâtre ces dernières semaines d'attentats jihadistes meurtriers,« il va sans doute falloir renforcer encore cette présence pour pouvoir faire reculer le terrorisme», a affirmé la porte-parole du gouvernement français, Najat Vallaud-Belkacem.

Lundi quatre passagers d'un véhicule qui a sauté sur une mine au sud de Gao ont été tués et huit blessés.

>> Revivez les événements de ce lundi 4 novembre :

22h20. François Hollande assistera à l'arrivée des corps à Roissy. Il sera accompagné mardi matin des ministres des Affaires étrangères et de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le lundi 4 nov 2013 à 18:43

    Porcinet 1er a osé dire qu'il avait gagné la guerre au Mali , maintenant faut envoyer d'autres bisasses , elle va coûter combien cette gueguerre contre trois barbus et six pelés !

  • LeRaleur le lundi 4 nov 2013 à 15:20

    Keïta, ça j'en doute fortement. T'es même capable de te défendre seul.

  • baljo le lundi 4 nov 2013 à 15:13

    Les coupables sont en France!