Balotelli, le choix de la raison

le
0
Balotelli, le choix de la raison
Balotelli, le choix de la raison

Alors qu'on le croyait en partance de l'OGC Nice, Mario Balotelli devrait finalement rester chez les Aiglons. Un choix évident, à l'approche de la Coupe du monde 2018.

Comme quoi, rien ni personne n'est irrécupérable dans la vie. Aussi bien moqué qu'adoré pour son comportement un brin enfantin, Mario Balotelli semble avoir pris du plomb dans la tête. Après moult mauvais choix de carrière et une certaine tendance à l'instabilité, l'attaquant italien fait le choix de rester sage. Enfin. Alors que depuis la fin de la saison, on l'annonce en partance de l'OGC Nice, Super Mario aurait finalement fait le choix de rester sur la Côte d'Azur, là où il a recommencé à devenir un footballeur qui compte. Selon Nice-Matin, Balo est finalement tout proche de signer un nouveau contrat, et va rejoindre le groupe mercredi, deux jours seulement après la reprise de ses coéquipiers. Depuis qu'il a débarqué à Nice, Balotelli ne cesse d'ailleurs de montrer des signes encourageants quant à sa nouvelle maturité. Pas de problèmes en dehors du terrain, plus régulier et moins enclin aux pétages de câble sur la pelouse, il semble apaisé. Pas si étonnant que ça qu'il ait finalement choisi de rester chez les Aiglons. Car oui, cette option est la meilleure pour l'Italien.

Meilleure option


Sa saison en France est plus que correcte avec 17 buts en 28 matchs toutes compétitions confondues et quelques actions de grande classe. Mais elle n'est pas non plus exceptionnelle, à cause de beaucoup d'absences dues à des blessures et à quelques suspensions. Bref, une bonne saison, la première aussi bonne depuis très longtemps, mais pas assez pour redevenir attractif auprès des grosses écuries. Pour preuve, seul l'Olympique de Marseille s'est réellement positionné sur le dossier. Sportivement, pas sûr que Mario Balotelli trouve mieux qu'un club ambitieux en constante progression, entraîné par Lucien Favre, qui jouera au mieux la Ligue des champions et au pire la Ligue Europa la saison prochaine. Il est même sûr que non.

Balotelli, talentueux chambreur

À bientôt 27 ans, et à un an de la prochaine Coupe du monde en Russie, l'Italien n'a pas le temps de tenter un nouveau pari, alors qu'il est justement en passe de réussir celui-ci. Le risque de manquer une nouvelle compétition internationale

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant