Ballon d'Or 2013 : Ribéry, Cristiano Ronaldo et Messi finalistes

le
0
Ballon d'Or 2013 : Ribéry, Cristiano Ronaldo et Messi finalistes
Ballon d'Or 2013 : Ribéry, Cristiano Ronaldo et Messi finalistes

Sans surprise, Franck Ribéry, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi constituent le trio de postulants au Ballon d'or 2013. Le Français du Bayern Munich, le Portugais du Real Madrid et l'Argentin du FC Barcelone ont été désignés finalistes par un collège électoral formé par les sélectionneurs et les capitaines des équipes nationales et de journalistes spécialisés, d'après une liste de 23 joueurs publiée le 29 octobre.

Le résultat de ce vote a été rendu public lundi par les sites internet du magazine «France Football» et de la Fédération internationale (Fifa), les co-organisateurs du plus prestigieux trophée individuel de l'année. Le lauréat sera connu le 13 janvier, lors d'une cérémonie organisée à Zurich (Suisse).

Rarement le cheminement vers l'attribution d'un Ballon d'or aura suscité autant de polémiques et contre-pieds, en plus de l'éternel débat entre les trois critères essentiels : les qualités intrinsèques, les statistiques individuelles, le palmarès. Grosso modo, ces trois critères privilégieraient respectivement Messi, Ronaldo et Ribéry.

Favoris successivement

Trois favoris successifs sont apparus. D'abord Messi, 26 ans : jusqu'à sa blessure en quart de finale aller de Ligue des champions le 2 avril au Parc des Princes contre le PSG (2-2), le quadruple Ballon d'Or carburait à l'ordinaire, qui relève de l'extraordinaire, terminant la saison avec 46 buts dans le Championnat d'Espagne. Mais les blessures allaient pourrir son second semestre et donc sérieusement amoindrir ses statistiques. Depuis, l'Argentin connaît des rechutes. Dernière en date : une déchirure musculaire à la cuisse gauche le 10 novembre pour une indisponibilité de 6 à 8 semaines...

Puis ce fut le tour de Ribéry, 30 ans, principal moteur d'un Bayern devenu l'incontestable roi d'Europe, avec un fabuleux quadruplé (Championnat et Coupe d'Allemagne, Ligue des champions et Supercoupe d'Europe), et une démonstration au passage ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant