Balfour Beatty rejette une deuxième approche de Carillion

le
0
BALFOUR BEATTY REJETTE UNE NOUVELLE PROPOSITION DE CARILLION
BALFOUR BEATTY REJETTE UNE NOUVELLE PROPOSITION DE CARILLION

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique de BTP Balfour Beatty a annoncé lundi rejeter une deuxième proposition de son concurrent Carillion en vue d'une fusion, en mettant en avant les "risques considérables" qu'entraînerait un tel accord pour ses activités.

Dans un communiqué, l'entreprise dit avoir étudié avec soin la proposition de Carillion mais ajoute être arrivée à la conclusion que le projet n'avait d'autre finalité que d'améliorer les résultats de l'entité issue de la fusion.

Balfour Beatty a parallèlement annoncé une baisse de 53% de son bénéfice semestriel, à 22 millions de livres (28 millions d'euros) contre 47 millions un an plus tôt. L'entreprise, présente dans plus de 80 pays, entend se recentrer pour devenir un "groupe anglo-américain de construction et de services spécialisés."

Balfour Beatty et Carillion venaient de reprendre leurs discussions sur une possible fusion à trois milliards de livres (3,85 milliards d'euros), avait rapport dimanche le Sunday Times en citant des sources financières.

(Li-mei Hoang, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant