Balfour Beatty et Carillion discuteraient à nouveau d'une fusion

le
0
BALFOUR BEATTY ET CARILLION DISCUTERAIENT À NOUVEAU D'UNE FUSION
BALFOUR BEATTY ET CARILLION DISCUTERAIENT À NOUVEAU D'UNE FUSION

LONDRES (Reuters) - Les deux groupes britanniques de BTP Balfour Beatty et Carillion ont repris leurs discussions sur une possible fusion à trois milliards de livres (3,85 milliards d'euros), rapporte le Sunday Times en citant des sources financières.

Balfour Beatty avait annoncé il y a deux semaines la rupture des négociations, Carillion insistant pour qu'il annule la vente prévue de sa filiale américaine.

Des administrateurs de Balfour Beatty, avec à leur tête le président Steve Marshall, ont rencontré des responsables de Carillion vendredi soir pour relancer les discussions, croit savoir le journal dominical.

Aux termes de la réglementation britannique, Balfour et Carillion ont jusqu'au 21 août pour dire s'ils vont de l'avant avec leur projet de fusion ou s'ils abandonnent toute idée de rapprochement.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des deux groupes dimanche.

Carillion avait approché Balfour après 18 mois difficiles pour ce dernier, affaibli par une série d'avertissements sur résultats qui ont fait chuter son cours de Bourse. L'un d'eux, en mai, avait coûté son poste au directeur général Andrew McNaughton et précipité la décision de vendre la filiale américaine Parsons Brinckerhoff, acquise en 2009 pour plus de 600 millions de livres et qui s'est révélée être un boulet pour le groupe.

Des analystes estiment qu'une fusion entre Balfour et Carillion pourraient permettre de dégager des économises de 250 millions de livres.

(Li-mei Hoang, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant