Bâle III aura un impact très limité sur l'économie

le
0
(NEWSManagers.com) - Le Comité de Bâle et le Conseil de stabilité financière (FSB) ont publié le 18 août deux rapports préliminaires relatifs à l'impact des nouvelles règles dites Bâle III sur les fonds propres et les ratios de liquidité des banques.
Les nouvelles règles auront un impact modeste sur l'économie pendant leur mise en place alors que sur le long terme, elles auront un effet bénéfique, estiment en substance les experts. " L'analyse montre que les coûts macroéconomiques de la mise en place de normes plus solides sont raisonnables, surtout avec des aménagements appropriés pendant la période de mise en place, alors que les bénéfices à plus long terme pour la stabilité financière et une plus grande stabilité de la croissance économique sont importants" , souligne dans un communiqué le président du FSB, Mario Draghi.
L'étude réalisée en étroite collaboration avec le Fonds monétaire international (FMI) montre ainsi que sur une période de quatre ans, chaque relèvement d'un point de pourcentage du ratio de fonds propres ordinaires sur les actifs pondérés entraînerait une baisse de la production intérieure brute de seulement 0,2%. Des conclusions qui tranchent avec celles de l'Insitut de finance internationale (IIF) qui estimait en juin dernier que les réformes en cours pourraient coûter l'équivalent de trois points de PIB à la croissance mondiale au cours des cinq prochaines années.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant