Bakambu : " Je suis mis à l'écart "

le
0
Bakambu : " Je suis mis à l'écart "
Bakambu : " Je suis mis à l'écart "
Dans une vidéo postée sur son compte Twitter, Cédric Bakambu est revenu sur sa situation à Sochaux. Depuis son transfert avorté au Standard Liège, l'attaquant doubiste est mis à l'écart et s'entraîne au centre de formation.

Les supporters sochaliens avaient perdu sa trace depuis la reprise de l'entraînement. Annoncé partant depuis la relégation du FCSM en L2, Cédric Bakambu est pourtant toujours dans le Doubs. Proche d'un accord avec le Standard Liège en juillet, le natif de Vitry-sur-Seine a finalement refusé de rejoindre la Belgique et se retrouve aujourd'hui mis à l'écart par son club formateur, comme il vient de l'expliquer dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « Ça fait trois semaines que je suis mis à l'écart suite à mon histoire avec le Standard Liège. C'est un très grand club que je respecte. Mais personnellement, je ne m'y retrouvais plus dans les négociations. Et le championnat belge ne m'attirait pas particulièrement, j'ai toujours préféré le championnat de France, d'Angleterre ou d'Allemagne. Donc, c'est pour ça que ça a coincé. Sochaux a décidé de me mettre à l'écart, décision que je ne m'approuve pas mais que je respecte. »

« Je me sens encore sochalien »

Depuis plusieurs jours, Cédric Bakambu s'entraîne donc au centre de formation du FCSM, à Seloncourt, et entretient sa condition physique avec l'équipe réserve du club. « Les gens me cherchent et me demandent pourquoi je ne joue pas. Ca ne dépend pas de moi. Maintenant je n'ai aucune rancune. Le FC Sochaux est un club que je respecte énormément, c'est le centre de formation qui m'a permis de quitter la cité, qui m'a donné une chance que j'ai su saisir. Je ne souhaite que du bonheur à Sochaux. Malheureusement, on a mal commencé la saison et je dis ''on'' car je me sens encore sochalien. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant