Baisses d'impôt pour 450 000 contribuables de plus que prévu

le
19
Baisses d'impôt pour 450 000 contribuables de plus que prévu
Baisses d'impôt pour 450 000 contribuables de plus que prévu

« AVIS D’IMPÔT 2015 ». Le traditionnel et très redouté courrier de la Direction générale des finances publiques a atterri ces jours-ci dans les boîtes aux lettres de 37 millions de foyers fiscaux français. Heureuse surprise, pour une partie de ces contribuables, cette année, l’addition est un peu moins salée. C’est l’effet visible de deux mesures techniques votées en 2015 (suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu et revalorisation de la décote).

Selon des chiffres inédits du ministère des Finances que notre journal s’est procurés, ces mesures ont allégé l’impôt sur le revenu de 9,45 millions de foyers fiscaux. Soit 450 000 familles de plus que ce qui avait été annoncé l’automne, lors de la présentation du dispositif. « Ce sont des mesures larges et fortes. La moitié des foyers fiscaux imposables profitent de ces mesures de réduction d’impôt », estime Michel Sapin, ministre des Finances.

Qui sont les heureux élus ? Majoritairement des salariés (61 % d’entre eux) mais aussi beaucoup de retraités (36 %). « Pour plus de 8 millions de foyers, l’allégement est supérieur à 100 € », affirme Michel Sapin. Selon le ministre des Finances, la ristourne dépasserait les 400 € pour 2,2 millions de familles.

Pour la droite, le gouvernement se trompe de méthode et de cible

Mais gare à la méprise. Tous ceux qui profitent de cette mesure ne voient pas, forcément, le montant total de leur impôt baisser. Plus de revenus, moins de défiscalisation, un changement de situation familiale tel un divorce… De multiples événements personnels peuvent, individuellement, pousser la facture finale à la hausse.

Il n’empêche. Pour ceux dont la situation n’a pas changé (pas d’augmentations de salaire, de changements familiaux, etc.), la baisse d’impôt est sensible, visible. C’est ce que tente de montrer le ministère des Finances en dévoilant des cas types ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le samedi 5 sept 2015 à 09:49

    Une fois de plus du clientélisme, allons voir ou en est la dette faite par Hollande : http://www.contribuables.org/2015/09/baisser-les-depenses-publiques-oui-mais-lesquelles/ ACTUELLEMENT 2 138 milliards de dette dont 368 de Hollande.Pas pour moi, même si j'ai fait en sorte de donner plus à des associations dont je sait que l'argent sera utile au lieu de donner à l'état même si je paie un peu plus globalement puisque la réduction fiscale n'est que de 66% puis 60%.

  • 300CH le samedi 5 sept 2015 à 09:19

    Pas pour moi +200, publicité mensongère, et pourtant en retraite je gagne pas des Milles

  • mo.conta le vendredi 4 sept 2015 à 15:17

    à ne pas confondre impots et taxes lol

  • pelochon le vendredi 4 sept 2015 à 11:26

    à voir la taxe foncière que je viens de recevoir, il y a une augmentation de près de 100 euros. Côté impôts sur le revenu, par rapport à l'estimation en ligne et à la mensualité initiale, j'ai pris un ajustement à la hausse de 52 euros. Donc tout ça c'est de l'enfumage pour racoler des électeurs chez ceux, plus nombreux, qui ne payaient déjà pas beaucoup d'impôts.

  • pichou59 le vendredi 4 sept 2015 à 11:02

    il nous a plumé depuis son arrivée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • jmidy le vendredi 4 sept 2015 à 10:56

    + 600 pour moi....

  • dotcom1 le vendredi 4 sept 2015 à 10:48

    10% des foyers paient 70% de l'impôt sur le revenu, tout le reste est démagogie.

  • Ritas21 le vendredi 4 sept 2015 à 10:45

    A salaire égale hausse de 30% pour moi, merci grhollande! c'est pas une baisse d'impot c'est un déplacement de l'impôt a des fins clientélistes.

  • M467862 le vendredi 4 sept 2015 à 10:40

    J'ai doublé les impôts

  • a.lauver le vendredi 4 sept 2015 à 10:40

    Du bricolage fiscal puisque ces baisses pour certains sont des hausses pour d'autres.