Baisse plus forte que prévu du nombre de chômeurs britanniques

le
5
BAISSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DU NOMBRE DE CHÔMEURS BRITANNIQUES
BAISSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DU NOMBRE DE CHÔMEURS BRITANNIQUES

LONDRES (Reuters) - Le nombre de Britanniques en activité a atteint un nouveau record historique à la fin de l'an dernier et le nombre de demandeurs d'emploi a diminué nettement plus que prévu en janvier, selon les statistiques officielles publiées mercredi.

L'Office national de la statistique a dénombré 12.500 chômeurs indemnisés de moins qu'en décembre, alors que les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une baisse de 5.000.

Le nombre de personnes en activité a augmenté à 29,730 millions - son plus haut niveau depuis la publication de ces statistiques en 1971 - posant à nouveau la question de savoir comment une économie en récession peut créer des emplois.

Le nombre de sans emploi calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) affiche quant à lui une baisse de 14.000 sur les trois mois à fin décembre, à 2,501 millions.

Le taux de chômage au sens du BIT revient ainsi à 7,8% alors que le marché l'attendait inchangé à 7,7%.

Bureau de Londres, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2865576 le mercredi 20 fév 2013 à 12:20

    Ils sont même obligés de travailler GRATUITEMENT pendant des mois, si leur organisme de paiement des allocations chômage le leur demande. Pour pouvoir continuer à recevoir leurs allocations.

  • msglyon le mercredi 20 fév 2013 à 11:47

    vraiment tres étonnant ce chiffre... tres tres etonnant. A prendre avec des pincettes, quand on sait que toutes les instituts n'envisageaient pas du tout cette variation. Information à prendre avec circonspection... bientot des elections chez nos amis bretons, non ? ;-)

  • rraclot le mercredi 20 fév 2013 à 11:46

    C'est bien il y a du travail chez eux et "ils le font"... Exemple à suivre!

  • M7210200 le mercredi 20 fév 2013 à 11:26

    j'ai vu une dame de 70 ans au moins bosser dans un magazin de londres , j'étais halluciné

  • marshaka le mercredi 20 fév 2013 à 11:09

    Et oui, les retraités britanniques étant obligé de travailler le font donc on a une multiplication d'emploi précaires de quelques jours qui font que plus de britanniques travaillent mais au final il y a moins de revenus !