Baisse inattendue de la production industrielle britannique

le
1

LONDRES (Reuters) - La production industrielle a, contre toute attente, encore ralenti en janvier, sous le coup d'une charge de travail moindre dans les secteurs des technologies de l'information et des machines, selon des données officielles publiées mercredi.

L'office de la statistique nationale (ONS) a précisé que cette production industrielle avait fléchi de 0,1% sur un mois alors que les économistes attendaient une croissance de 0,2% après -0,2% en décembre.

La production dans le secteur regroupant l'informatique, l'électronique et l'optique a chuté de 9,5% le mois dernier, le repli le plus marqué depuis 13 ans.

L'ONS a également fait état d'une nette baisse de la production d'équipements utilisés dans la génération d'électricité.

La production industrielle représente près de 15% de l'ensemble de l'économie britannique.

Sur les trois mois à fin janvier, mesure qui reflète plus fidèlement les tendance à l'oeuvre, la production industrielle est inchangée.

La production manufacturière a de son côté baissé de 0,5% sur un mois (consensus +0,2%) mais augmenté de 0,4% sur les trois mois à fin janvier, ce qui marque une légère accélération par rapport à fin décembre.

L'économie britannique a crû de 2,6% en 2014, le rythme le plus rapide parmi les grandes économies avancées, mais a perdu de son dynamisme en fin d'année, y compris dans le secteur manufacturier, exposé à la baisse de la demande en zone euro.

Mais depuis, des signes sont apparus indiquant que la baisse du prix du pétrole pourrait apporter un regain de croissance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le mercredi 11 mar 2015 à 13:38

    un signe de plus, qui indique les marchés européens vont trop vite en besogne, obnubilé par le QE de Draghi

Partenaires Taux