Baisse inattendue de 0,3% des ventes au détail aux Etats-Unis

le , mis à jour à 15:00
0
RECUL INATTENDU DES VENTES AU DÉTAIL AUX USA EN MARS
RECUL INATTENDU DES VENTES AU DÉTAIL AUX USA EN MARS

WASHINGTON (Reuters) - Les ventes au détail aux Etats-Unis ont accusé en mars une baisse inattendue, les consommateurs ayant notamment réduit leurs achats de voitures, montrent les statistiques officielles publiées mercredi, qui confortent le scénario d'un ralentissement marqué de l'économie au premier trimestre.

Le département du Commerce a fait état d'une baisse de 0,3% des ventes au détail dans leur ensemble après une stagnation en février. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,1% d'un mois sur l'autre.

Les ventes de février avaient initialement été données en baisse de 0,1%.

Hors automobiles, essence, matériaux de construction et services alimentaires, les ventes au détail ont augmenté de 0,1% après une progression similaire en février.

Cette composante est celle qui correspond le plus à celle de la consommation entrant dans le calcul du produit intérieur brut (PIB). Les économistes l'attendaient en hausse de 0,3% pour mars.

La consommation des ménages représente plus de deux tiers de l'activité économique aux Etats-Unis et les mauvais chiffres de mars ne font que s'ajouter aux indicateurs décevants déjà publié sur le commerce extérieur, les stocks des grossistes et l'investissement des entreprises, qui suggèrent que la première économie mondiale a traversé un passage à vide au cours des premiers mois de l'année.

Le consensus des estimations de croissance pour janvier-mars sont tombées à 0,2% seulement en rythme annualisé, un chiffre à comparer à celui de 1,4% du quatrième trimestre.

Les ventes de voitures ont chuté de 2,1% le mois dernier, leur plus forte baisse en plus d'un an, après être restées inchangées en février. Et l'automobile n'est pas le seul secteur affecté: le reste des statistiques montre entre autres une diminution de 0,9% des ventes des magasins d'habillement et un recul de 0,1% de celles des distributeurs en ligne.

(Lucia Mutikani, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant