Baisse historique du chômage en mars

le
0
Le chômage reste le point noir de l'économie française.
Le chômage reste le point noir de l'économie française.

Dès lundi soir, au meeting de Hé oh la gauche !, des proches du chef de l'État ne cachaient pas leur satisfaction. À propos des chiffres de Pôle emploi, ils entonnaient l'air du « vous allez voir ce que vous allez voir », promettant une baisse jamais vue depuis plus de 10 ans ! Un triomphalisme de bonne guerre, mais les chiffres de mars ( - 60 000 inscrits en catégorie A soit -1,7% par rapport à février pour s'établir à 3,53 millions en France métropolitaine) viennent contre-balancer le triste record du mois dernier où le chômage avait atteint son record historique.

Ces (très) bons chiffres - le plus fort recul depuis 16 ans !- ne suffisent pas encore à valider la fameuse « inversion de la courbe du chômage ». Il faudrait que la tendance soit confirmée en avril et mai. Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Après un recul en janvier, le chômage avait ainsi atteint un nouveau record fin février, avec 3,59 millions de demandeurs d'emploi sans activité inscrits à Pôle emploi. Sa plus forte hausse depuis 2013 (+ 38 400, + 1,1 %). La baisse de mars ne fait donc que remettre les compteurs à zéro. Myriam El Khomri et le gouvernement ne devraient donc pas crier victoire. La route d'une baisse tendancielle et substantielle des inscrits à Pôle emploi sera encore longue et semée d'embûches.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant