Baisse du prix de l'immobilier sur le littoral français

le
0

Dans les grandes régions touristiques, le prix médian au mètre carré de nombre de communes est souvent supérieur à 4.000 euros, voire 5.000 euros à Bandol ou au Lavandou, constate le CSN.

Si les stations de la Côte-d'Azur restent en tête de ce classement, les villes réputées du littoral atlantique sont aussi concernées : Biarritz (4.459 euros), Arcachon (4.883 euros), Trouville (4.074 euros) ou Le Touquet-Paris-Plage (4.114 euros).

(lerevenu.com) - D'autres communes, au parc plus diversifié, affichent un prix médian compris entre 3.000 et 4.000 euros. C'est le cas pour Nice (3.564 euros), Vallauris (3.539 euros),

Palavas-les-Flots (3.886 euros) ou La Rochelle (3.471 euros).

Enfin, certaines communes sans vocation touristique marquée (villes industrielles, ports) présentent des niveaux de prix nettement inférieurs : 10 communes restent en dessous du seuil de 2.000 euros, comme Dunkerque (1.650 euros), Saint-Nazaire (1.789 euros) et Narbonne (1.803 euros). «La clientèle de ces villes, plus régionale, recherche avant tout de l'habitation principale et l'effet "résidence secondaire" ne se fait pas ressentir», explique le Conseil.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant