Baisse du CA d'Adecco début 2013, affecté par la France

le
0
ADECCO MAINTIENT SON DIVIDENDE
ADECCO MAINTIENT SON DIVIDENDE

ZURICH (Reuters) - Le numéro un mondial du travail temporaire Adecco a fait état mercredi d'une baisse de 5% de son chiffre d'affaires au cours des deux premiers mois de 2013, en particulier à cause de la faiblesse du marché français.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires diminuer de 18% en France, son plus gros marché, au cours des trois derniers mois de 2012, par rapport à la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires nord-américain a en revanche progressé de 8%.

Adecco a publié au titre du quatrième trimestre un bénéfice net en baisse, à 35 millions d'euros, alors que le consensus était à 88,6 millions, sur un chiffre d'affaires de 5,027 milliards, conforme aux attentes.

Le groupe suisse, concurrent du néerlandais Randstad et de l'américain Manpower, a notamment dû assumer 46 millions d'euros de frais de restructuration, dus à des suppressions d'emplois et à l'intégration sous la même marque des activités Adecco et Adia sur le marché français.

Adecco propose néanmoins un dividende de 1,80 franc suisse par action, supérieur aux attentes et inchangé par rapport à celui de 2011, et il s'engage à payer un dividende au moins stable dans l'avenir. Le ratio de distribution du groupe est compris entre 40 et 50% du bénéfice ajusté.

Le groupe est par ailleurs confiant dans sa capacité à atteindre en 2015 son objectif à moyen terme d'une marge Ebita supérieure à 5,5%.

Vers 09h15 GMT, l'action Adecco était en baisse de 3,93%, à 52,55 francs suisses.

Martin de Sa'Pinto; Juliette Rouillon et Julien Dury pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant