Baisse des taux surprise en Nouvelle-Zélande

le
0
    WELLINGTON, 9 mars (Reuters) - La banque centrale de 
Nouvelle-Zélande a pris jeudi les investisseurs par surprise en 
abaissant son taux directeur d'un quart de point pour le faire 
tomber à un plus bas record de 2,25%, tout en ajoutant que de 
nouveaux assouplissements pourraient être nécessaires en raison 
de la dégradation des perspectives pour la croissance mondiale. 
    Lors de sa précédente baisse de taux en décembre dernier, 
elle avait laissé entendre qu'elle n'agirait plus de si tôt en 
se jugeant capable de faire remonter l'inflation vers son 
objectif. 
    "La politique monétaire continuera à être accommodante", 
déclare le gouverneur de la Banque de Réserve de 
Nouvelle-Zélande (RBNZ), Graeme Wheeler, dans un communiqué 
publié jeudi. "Des assouplissements supplémentaires de la 
politique pourraient être nécessaires pour garantir que 
l'inflation moyenne future s'installe près du milieu de la 
fourchette d'objectif." 
    La RBNZ a pour mandat de maintenir l'inflation annuelle 
entre 1% et 3%. Elle se trouve actuellement aux alentours de 
0,1% et les anticipations d'inflation sont à un creux de 22 ans. 
    Sur 21 économistes interrogés par Reuters, 17 prédisaient 
une stabilité de la politique monétaire et seuls quatre 
s'attendaient à cette baisse de taux. 
    Le dollar néo-zélandais  NZD=D4  est tombé jusqu'à 0,6650 
dollar des Etats-Unis, contre 0,6783 avant l'annonce de la RBNZ, 
avant de remonter un peu vers 0,6666. 
 
 (Rebecca Howard et Jane Wardell; Bertrand Boucey pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant