Baisse des taux de crédits immobiliers : le point par région

le
1

Le très faible niveau des taux de crédits immobiliersse vérifie désormais depuis deux ans. Des taux record ont été relevés récemment, mais des disparités existent selon les régions.

Des taux historiquement bas

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont connu des baisses importantes, depuis maintenant deux ans. Un premier record historique de baisse avait été observé en juin 2013. Or, ce record a été battu au mois de mai dernier. À titre d'exemple, les crédits à taux fixes sur quinze ans s'élevaient à 2,83% en 2013. Au 6 mai 2014, selon les chiffres de plusieurs professionnels du secteur, ils atteignent seulement 3,13% pour un crédit immobilier de vingt ans et 3,56% sur vingt-cinq ans. En juin, une nouvelle baisse est relevée : 2,80% sur 15 ans et 3,10% sur 20 ans.Le taux d'emprunt reste néanmoins variable selon la région.

Les taux les plus faibles

Les Pays de Loire et la Bretagne sont sans conteste les régions de France où les taux de crédit immobilier sont les plus faibles. En Pays de Loire, on peut emprunteur à 1,93% sur 10 ans et jusqu'à 2,87% sur 25 ans. En Bretagne, les chiffres sont de 2,03% sur 10 ans et 2,87% sur 25 ans. La Provence-Alpes-Côted'Azur suit avec des taux entre 2,05 et 2,95%. Le Rhône-Alpes est quatrième, suivi de la Picardie.

Les taux les plus forts

À l'opposé du classement, La Réunion est la région où l'on emprunte au taux le plus élevé puisqu'on dépasse 3% sur 20 ans de crédit. L'Auvergne se distingue également, avec 3,55% sur 25 ans, suivie du Nord-Pas-de-Calais, du Limousin puis de la Corse, où il reste plus coûteux d'emprunter.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9074152 le dimanche 3 aout 2014 à 21:23

    De grandes disparités subsistent selon la qualité des dossiers bien sur.