Baisse des recettes pour les cinémas européens en 2013

le
1
"MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2", FILM QUI A LE PLUS RAPPORTÉ EN EUROPE EN 2013
"MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2", FILM QUI A LE PLUS RAPPORTÉ EN EUROPE EN 2013

STRASBOURG (Reuters) - Les cinémas européens ont vu leurs recettes diminuer en 2013 pour la première fois depuis 2005, la hausse du prix des billets pour les films en 3D ne compensant plus la baisse de la fréquentation continue depuis quatre ans, a annoncé vendredi l'Observatoire européen de l'audiovisuel.

La baisse des entrées dans l'Union européenne s'établit à 4,1%, à 907,1 millions de tickets, soit le plus faible niveau depuis 2005, et les recettes ont diminué de 4,3%.

"En 2013 : le prix moyen du billet dans l'Union européenne a légèrement diminué pour la première fois depuis que des films comme Avatar ont lancé la numérisation en 2009", précise dans un communiqué cet organisme qui dépend du Conseil de l'Europe.

L'année 2013 est également marquée par un recul de la part de marché des films européens, qui passe de 28,9% à 26,2% et par l'absence de très gros succès, y compris parmi les films américains qui prennent, en comptant les films en coproduction, les 20 premières places du palmarès.

"Moi, moche et méchant 2, le premier film du classement en 2013, a généré 'seulement' 25,4 millions d'entrées. A comparer aux 42,7 millions d'entrées de Skyfall (2012), aux 38,0 millions de Harry Potter et les reliques de la mort, 2e partie (2011) et aux 51,9 millions d'Avatar (2010)", souligne l'Observatoire européen de l'audiovisuel.

Parmi les films européens, Les Misérables de Tom Hooper, une coproduction anglo-américaine, arrive en tête avec 8,9 millions d'entrées, tandis que la première oeuvre française, Les profs de Pierre-François Martin-Laval, est 6e et en réalise 3,9 millions.

L'année 2014 pourrait toutefois amener un retournement de tendance, selon les chiffres provisoires des entrées au premier trimestre 2014. Ils indiquent une forte progression dans trois des cinq grands marchés européens, dont la France où l'embellie est de 18,9%.

(Gilbert Reilhac, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le vendredi 9 mai 2014 à 12:15

    S'ils arrêtaient de mettre la 3D à toutes les sauces, ça irait peut-être mieux aussi.