Baisse des profits de Xstrata au 1er semestre

le
0

LONDRES (Reuters) - Le groupe minier Xstrata, qui fait l'objet d'une offre de rachat de Glencore, a publié mardi un recul moins fort que prévu de son résultat malgré l'impact de la baisse des prix et du déclin de la production de cuivre.

Le groupe a également annoncé un plan de réduction des dépenses pour cette année.

Son bénéfice avant charges d'intérêt, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) est ressorti au premier semestre à 4 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros), contre 5,8 milliards un an auparavant et 3,87 milliards attendus par les analystes.

Sur la même période, le bénéfice opérationnel a chuté de 42% à 2,45 milliards de dollars.

Le groupe minier, l'un des principaux producteurs mondiaux de charbon thermique et de cuivre, a accepté de passer en début d'année sous le contrôle de Glencore, numéro un mondial du négoce de matières premières. Mais le projet de fusion se heurte depuis juin à l'opposition du premier actionnaire de Xstrata, Qatar Holdings, qui réclame une offre plus élevée.

Le 11 juillet, Xstrata a indiqué que ses actionnaires voteraient le 7 septembre sur l'offre de rachat de 26 milliards de dollars de Glencore.

Dans ce contexte, les résultats de Xstrata étaient très attendus, les analystes guettant une dégradation de la rentabilité ou une détérioration des perspectives qui pourraient conforter Glencore dans sa volonté de laisser inchangée son offre, de 2,8 nouvelles actions pour chaque titre Xstrata.

Par ailleurs, Xstrata a indiqué avoir abaissé ses dépenses prévues pour 2012 d'un milliard de dollars, avec 400 millions de dollars de dépenses reportées sur l'année suivante.

Clara Ferreira-Marques, Blandine Hénault pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant