Baisse des nouveaux cas de fièvre Ebola, l'OMS reste vigilante

le
0

ABIDJAN (Reuters) - Cent vingt-huit nouveaux cas de fièvre Ebola ont été enregistrés dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest encore touchés par la maladie dans la semaine qui s'est achevée le 15 février, ce qui marque la première baisse du nombre de contaminations depuis trois semaines.

La Guinée a fait état de 52 nouveaux cas, la Sierra Leone de 74 nouveaux cas dont 45 à Freetown, la capitale, et le Liberia a annoncé deux nouveaux cas entre le 9 et le 12 février.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui a publié ces chiffres mercredi, se félicite de cette évolution tout en notant que la résistance de certaines communautés à la lutte contre la maladie freine les efforts pour mettre fin à l'épidémie.

"Chacun de ces trois pays a signalé une augmentation des incidents de sécurité par rapport à la semaine précédente", a déploré l'OMS, par allusion au nombre de menaces proférées ou de violences commises contre des travailleurs de santé.

Apparue il y a un an en Guinée, la fièvre hémorragique a fait 9.365 morts sur 23.218 cas recensés, pour leur très grande majorité au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone.

(Joe Bavier, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant