Baisse des livraisons de gaz russe à la Pologne et la Slovaquie

le
0
DIMINUTION DES LIVRAISONS DE GAZ RUSSE VERS LA POLOGNE ET LA SLOVAQUIE
DIMINUTION DES LIVRAISONS DE GAZ RUSSE VERS LA POLOGNE ET LA SLOVAQUIE

VARSOVIE/PRAGUE (Reuters) - Les sociétés importatrices de gaz polonaise et slovaque ont indiqué samedi avoir à nouveau constaté une diminution des livraisons de gaz naturel russe après la mise en oeuvre, la veille, de nouvelles sanctions européennes contre Moscou.

L'opérateur polonais Gaz-System a annoncé avoir reçu vendredi 20 millions de mètres cubes de moins que la commande passée par l'importateur public PGNiG au géant russe Gazprom.

L'importateur slovaque SPP a de son côté fait état d'une diminution d'environ 10% des livraisons russes samedi, pour le quatrième jour consécutif.

L'Autriche avait également constaté vendredi une réduction de 15% des volumes de gaz russe.

Vendredi également, la Pologne avait annoncé la reprise de ses livraisons de gaz naturel à l'Ukraine après avoir reçu l'assurance que Gazprom fournirait à PGNiG les volumes commandés.

Mais cela n'a pas été le cas vendredi, selon la porte-parole de Gaz-System. "La commande de PGNiG n'a pas été honorée", a dit Malgorzata Polkowska, samedi.

L'approvisionnement de la Pologne n'est pas menacé pour le moment, a précisé la porte-parole, les importations de gaz provenant d'autres pays que la Russie étant pour le moment supérieures à la consommation quotidienne du pays.

A Moscou, un porte-parole de Gazprom a déclaré que la compagnie russe n'était pas en mesure de livrer la totalité du gaz réclamé par la PGNiG.

"Ils réclament le maximum, et nous sommes seulement en capacité de leur fournir des quantités plus proches du minimum quotidien", a-t-il dit à Reuters.

(Marcin Goettig à Varsovie, Jason Hovet à Prague et Jason Bush à Moscou; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant