Baisse des crédits immobiliers en 2012

le
0

L'année 2012 s'est distinguée, dans le secteur immobilier, par une baisse sensible des taux de crédit. La tendance amorcée en février s'est accentuée, jusqu'à atteindre des records.

Baisse progressive en début d'année

Si les taux de crédit immobiliers étaient stables en début d'année 2012, la tendance à la baisse s'est rapidement fait sentir, dès février. À cette période, les taux étaient de 4 à 4,25 % pour les crédits aux durées respectives de 15 et 20 ans. En mars, les taux fléchissaient déjà à 3,65 % pour 15 ans, 3,88 % pour 20 ans. La baisse est devenue notable au printemps, avec des niveaux faibles : 3,35 % pour des crédits sur 15 ans, 3,60 % sur 20 ans.

Des taux record à la mi-2012

Pour séduire les acheteurs potentiels du secteur immobilier, les banques ont encore baissé leurs taux en été : il était possible d'emprunter à 3,10 % sur 15 ans, avec un bon dossier. Cette tendance à la baisse constante s'est vérifiée jusqu'à la fin 2012, où les taux oscillaient entre 2,45 et 4,05 % pour les crédits sur 15 ans. Quant aux crédits courts sur 10 ans, ils pouvaient varier de 2,48 à 3,90 %, avec un taux de marché situé à 2,90 %.

Pourquoi cette baisse ?

Cette baisse des taux de crédit immobiliers s'explique, pour les banques, dans un souci de rencontrer de nouveaux clients. Le contexte financier difficile a occasionné un gel des crédits et les critères d'octroi se sont durcis. Il était donc judicieux de relancer le mouvement des emprunts en baissant les barèmes de taux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant