Baisse des cours du vin à la vente des Hospices de Beaune

le
0

LYON (Reuters) - La 151e vente des Hospices de Beaune réalisée par la maison Christie's a été le théâtre dimanche d'une baisse des cours des vins de Bourgogne par rapport à l'édition 2010, une année particulièrement faste.

Cette vente caritative est unique au monde par son ampleur.

Avec un prix moyen de 9.966 euros la pièce, les vins blancs chutent de 12,8% par rapport à 2010 pendant que les rouges marquent une baisse de 6,21% avec un prix moyen de 5.694 euros. Cette baisse des cours est à relativiser après l'envolée des prix de l'année dernière.

Présidée par l'ancien mannequin Inès de la Fressange et le comédien Christian Clavier, la vente "à la bougie" de la prestigieuse "Pièce du président" a atteint la somme de 110.000 euros pour un fût de 460 litres de Corton Clos du Roi Grand Cru, cuvée baronne du Baÿ.

L'acquéreur est un Anglais, Stephen Williams, fondateur et propriétaire de The Antic Wine, une société britannique de négoce de vins.

Le fruit de la vente de ce lot sera reversé à France Alzheimer et Mécénat Chirurgie Cardiaque.

L'édition 2010 avait battu tous les records avec une pièce du président attribuée à 400.000 euros à Jacques Boisseaux, propriétaire du château Meursault et de la maison Patriarche.

Cette 151e vente s'est distinguée par un volume important: 618 pièces de rouges et 143 pièces de blancs, soit 120 pièces de plus que l'année dernière. Elle a rapporté la somme totale de 5,402 millions d'euros qui viendront financer, comme le veut la tradition, des associations caritatives mais surtout l'hôpital de Beaune et l'entretien de l'historique Hôtel-Dieu.

Roland Masse, régisseur du domaine viticole des Hospices de Beaune, estime que, "avec des vendanges fin août en Bourgogne, 2011 est dans la lignée des millésimes précoces qui se succèdent de plus en plus fréquemment".

Il prédit pour cette année des crus "solaires et lumineux", des blancs "dorés, fruités, sains et remarquablement équilibrés" et des rouges "au Pinot Noir bien mûr, de belle couleur et charnu".

Catherine Lagrange, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant