Baisse des allocations familiales: environ 15% des Français concernés

le
11

Quelque 15% des Français, les plus aisés, seront concernés par la baisse des allocations familiales, a annoncé mercredi le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

"Ce sera les plus hauts revenus, autour de 15% des gens concernés", a-t-il déclaré sur France Inter, tout en assurant que le seuil de revenus à partir duquel les allocations seraient réduites n'avait pas été tranché.

"On gardera l'universalité des allocations familiales, c'est-à-dire que toutes les personnes auront des allocations familiales", a rappelé le chef du gouvernement. "Mais à partir d'un certain niveau de revenus, ça sera progressif", a-t-il ajouté au sujet de la baisse déjà annoncée pour les familles les plus aisées.

"Cette affaire n'est pas tranchée puisque je dois dans les prochaines semaines me rendre devant le Haut Conseil (de la famille, ndlr), où tous les partenaires autour de la table pourront en débattre avec moi", a-t-il précisé.

Le président François Hollande avait déjà annoncé le 28 mars sur France 2 que "les plus hauts revenus" n'auraient plus "les mêmes allocations", sans entrer dans les détails.

L'objectif de cette réforme est de faire des économies pour ramener à l'équilibre la branche famille de la sécurité sociale, dont le besoin de financement est évalué à 2,2 milliards d'euros à l'horizon 2016.

Le sujet est ultra sensible. Aujourd'hui, les allocations familiales sont versées à tous les foyers, sans condition de ressources, à partir du deuxième enfant, un principe auquel la droite et les associations familiales sont particulièrement attachées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8354217 le mercredi 17 avr 2013 à 22:47

    Des allocs pour les gosses dehors jusqu a 11h du soir, qui ne vont pas a l ecole sauf pour insulter leurs profs...Ok pour que l on me supprime les allocs mais alors que l on sanctionne et supprime les allocs aux parents qui ne s occupent pas convenablement de leurs enfants. La societe est en droit d attendre de leur part une obligation de moyens

  • lolin le mercredi 17 avr 2013 à 17:40

    Qu'elle haine ce chatnour, il va pêter un câble

  • raich2 le mercredi 17 avr 2013 à 17:40

    Il y aura des lésés avec un grand "B" et c'est toujours les mêmes, la classe moyenne.

  • ragni1 le mercredi 17 avr 2013 à 16:40

    C'est une mesure juste, effectivement, passé un certain niveau de revenu, on attend plus après les allocs, mais j'irai encore plus loin en plafonant les allocs à 280 Euros par mois pour 3 enfants et toute autre aide qui fonctionne selon le nombre d'enfants, et rien de plus lorsque l'on a 4 enfants et plus, afin de ne plus encourager certains à "faire des gosses pour les allocs ou les aides.

  • laquitta le mercredi 17 avr 2013 à 16:24

    15 % des français les plus aisés seront concernés ? Comment il fait pour calculer alors que le seuil de revenus n'est pas encore connu?.Boule de cristal ?

  • chatnour le mercredi 17 avr 2013 à 16:18

    L'objectif de cette loi est bien de déstabiliser encore un peu plus la famille traditionnelle au profit des "chances pour la france" des gosses sans éducation, sans repères, sans valeurs qui seront de véritables calamités pour la société ! Accentuons la lutte il faut les virer avec perte et fracas au plus vite pour remettre tout ça à plat au plus tôt ! La loi anti-mariage ne doit plus être que le point de départ, le socle à une vague de fond de mécontentement pour les fo.utre dehors !

  • M5441845 le mercredi 17 avr 2013 à 16:05

    Les 15% des Français les plus aisés... Attendez un peu Monsieur le Premier Ministre et vous économiserez une réforme difficile. La classe des français aisés aura bientôt complètement disparu. Une moitié aura quitté la France, l'autre moitié aura été ruiné par vos réformes.

  • M4589012 le mercredi 17 avr 2013 à 15:37

    c'est du plus en plus du n'importe quoi il faut vite change de gouvernement

  • imozen le mercredi 17 avr 2013 à 15:29

    La mesure équitable serait de rendre imposable les allocations familiales. Et de plafonner les allocations à 3 enfants : l'époque Michel Debré est révolu ; il est absurde de verser des allocs pour le 4e enfant et les suivants.

  • ANOSRA le mercredi 17 avr 2013 à 15:18

    Retenez bien ce nouveau mensonge: 15% des Français seront touchés ! Au final ce sera 50% et on oubliera cette déclaration du premier menteur de France, il ment à chaque déclaration, comme celle sur le crédit d'impôts aux entreprises (6% disponibles dès 2013, sans aucun imprimé à rédiger) et aucun média ne lui rappelle !!!