Baisse de la demande mondiale d'or, malgré l'appétit des banques centrales

le
0

(Commodesk) La demande mondiale en or a baissé de 7% au deuxième trimestre par rapport à l'année dernière, à 990 tonnes, selon un rapport du Conseil mondial de l'or (WGC) paru ce 16 août. Les achats ont particulièrement reculé du côté des investisseurs et des joaillers, de respectivement 23% et 15%, essentiellement sous l'effet du marché indien (-51% et -30%). L'Inde, habituellement premier consommateur mondial d'or, est ainsi dépassée par la Chine sur les 12 derniers mois.

Toutefois, cette baisse de la demande mondiale est partiellement compensée par l'augmentation record des achats des banques centrales, essentiellement des pays émergents, qui ont atteint 157,5 tonnes au deuxième trimestre. Pour le WGC, ce mouvement reflète l'accumulation des réserves de change de certains de ces pays (Philippines, Russie, Ukraine, Corée du Sud...), qui les oblige à augmenter leurs réserves d'or pour conserver la répartition de leurs actifs. Dans d'autres cas, il s'agit d'une stratégie de diversification des réserves, à l'instar du Kazakhstan qui avait annoncé son intention d'acheter l'intégralité de la production du pays pour réduire sa dépendance au dollar.

Ce mouvement d'augmentation des réserves officielles d'or s'était amorcé dans le courant de l'année 2009 et poursuit son accélération, particulièrement en Asie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant