Baisse de la délinquance à Paris

le
0
La Préfecture de police a rendu publics lundi les chiffresde la délinquance dans la capitale et la petite couronne.

«Je suis plus inquiet d'un rhume à Paris que d'une épidémie en province.» La célèbre maxime de Napoléon aurait-elle inspiré le préfet de police de la capitale, Michel Gaudin? Ses résultats en matière de lutte contre la délinquance, en tout cas, tranchent avec le fatalisme ambiant. Pour la première fois depuis 2009, révélait lundi ce proche de Nicolas Sarkozy, «mis à part le point noir des cambriolages», la délinquance a reculé dans «chacun des départements» qui constituent l'agglomération parisienne: - 2,13% à Paris, - 0,93% dans les Hauts-de-Seine, - 1,33% dans le Val-de-Marne et même - 1,04% dans la bouillante Seine-Saint-Denis.

À Paris intra-muros, la délinquance générale aura connu dix années de baisse consécutives. On y a compté en 2011 près de 80.000 victimes de moins qu'en 2001. Même les violences, à peine stabilisées au plan national, y ont diminué de 4 % sur les dix dernières années, alors qu'elles grimpaient de plus de 79% entre 1

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant