Baisse de l'indice HSBC EMI en décembre

le
0

(NEWSManagers.com) - En décembre, l'indice HSBC EMI (*) s'est fixé à 51,6, marquant une baisse par rapport au mois précédent (52,1). " En termes relatifs, la performance des marchés émergents est décevante, tout au moins par rapport aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni où les mêmes indices ont atteint des niveaux autour de 60. L'indice agrégé cache cependant une multitude d'expériences différentes : quelques pays sont beaucoup plus dynamiques que d'autres " , explique dans un communiqué Stephen King, chef économiste pour le groupe HSBC.

" La tentative de la Chine de passer d'une croissance pré-crise tirée par les exportations, à une croissance post-crise tirée par la demande intérieure, a engendré une croissance excessive du crédit, beaucoup d'investissements gaspillés dans les infrastructures et un marché de la propriété en surchauffe, indique le cadre : inévitablement, la moindre baisse de pression dans ce système entraîne des taux de croissance plus modestes " , ajoute-t-il. De leur côté, " l'Inde, le Brésil et l'Indonésie ont connu un accroissement rapide de leurs déficits courants ces dernières années, dus en partie à l'afflux substantiel de capitaux spéculatifs. Dans le contexte de " tapering " de la FED et de taux à long terme qui remontent dans les économies matures, ces afflux ont commencé à diminuer, faisant baisser la pression sur les monnaies et l'augmentant sur les coûts de financement internes, et ralentissant de fait le rythme de la croissance économique.

(*) Indice basé sur les indices PMI des 16 principaux pays émergents : Arabie Saoudite, Brésil, Chine, Corée du Sud, Egypte, Emirats Arabes Unis, Hong Kong, Inde, Indonésie, Mexique, Pologne, République Tchèque, Russie, Taiwan, Turquie et Vietnam

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant