Baisse de 8% du bénéfice d'exploitation de BASF

le , mis à jour à 08:19
0
RECUL DU BÉNÉFICE D'EXPLOITATION DE BASF
RECUL DU BÉNÉFICE D'EXPLOITATION DE BASF

MANNHEIM, Allemagne (Reuters) - BASF a annoncé vendredi une baisse de 8% de son bénéfice d'exploitation au premier trimestre, résultant des effets négatifs de la baisse des cours pétroliers sur sa division pétrole et gaz.

Toutefois, la division de chimie industrielle a réalisé une performance bien meilleure que beaucoup d'analystes ne le pensaient.

Le bénéfice d'exploitation, ajusté des éléments exceptionnels, est de 1,91 milliard d'euros, alors que les analystes projetaient en moyenne un recul de 17% à 1,73 milliard d'euros.

Le bénéfice de la division pétrochimie a chuté de 36%, en raison d'une baisse des prix et des volumes, mais le marché anticipait un rétrogradage de près de 50%, a observé BASF.

Le groupe allemand pâtit de la concurrence chinoise dans certains domaines chimiques, notamment dans le caprolactame, un élément chimique que l'on retrouve dans les polymères employés notamment dans certaines fibres textiles.

Le premier chimiste mondial par le chiffre d'affaires a confirmé sa prévision d'une baisse sensible de ce même chiffre d'affaires, imputable à la vente de l'activité de négoce de gaz et à des baisses de prix, et d'un recul plus modeste du bénéfice d'exploitation cette année, tout en réaffirmant que cet objectif, "ambitieux", serait fonction de l'évolution des prix pétroliers.

Le chiffre d'affaires trimestriel a chuté de 29% à 14,208 milliards d'euros (consensus: 15,04 milliards d'euros), tandis que le bénéfice net a progressé de 18% à 1,387 milliard d'euros (consensus: 1,12 milliard d'euros).

(Patricia Weiss, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant