Baisse de 20% des livraisons de gaz russe à la Pologne

le
2

VARSOVIE, 10 septembre (Reuters) - La Pologne a annoncé mercredi avoir constaté une baisse de 20% de ses fournitures de gaz en provenance de Russie et le groupe allemand E.ON EONGn.DE a fait état d'une légère baisse de ses approvisionnements, sur fond de tensions entre Moscou et les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne. L'importateur slovaque SPP a également signalé mercredi une baisse d'environ 10% des livraisons de gaz russe. Dans un communiqué, le géant russe de l'énergie, Gazprom GAZP.MM , a dit livrer du gaz vers toutes les destinations "en fonction des ressources disponibles à l'exportation", sans démentir que les livraisons à la Pologne aient baissé cette semaine, alors que l'Union européenne se prépare à imposer de nouvelles sanctions à la Russie. La société polonaise Gaz-System a annoncé que cette réduction des fournitures en provenance de Russie l'avait conduite à suspendre temporairement ses réexportations de gaz vers l'Ukraine. La Russie fournit environ un tiers des besoins de l'Europe en gaz naturel, dont près de la moitié transite par le territoire ukrainien. Le reste de ces importations gazières passe par le gazoduc Yamal-Europe qui relie les gisements de la péninsule russe de Yamal à l'Europe de l'Ouest en traversant la Biélorussie et la Pologne, ou par le gazoduc Nord Stream, qui relie directement la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique. La baisse constatée ne semble affecter que le gazoduc Yamal-Europe. (Adrian Krajewski et Wiktor Szary, Guy Kerivel pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le mercredi 10 sept 2014 à 19:32

    Toujours le chantage russe! Fournisseur non fiable à éviter!

  • aerosp le mercredi 10 sept 2014 à 18:50

    C'est à pouffer de rire !