Bailleurs : adaptez vos logements aux locataires âgés ou handicapés

le
0
Si vous décidez d'aménager votre logement, ne vous lancez pas seul. Les normes à respecter sont nombreuses. (© DR)
Si vous décidez d'aménager votre logement, ne vous lancez pas seul. Les normes à respecter sont nombreuses. (© DR)

Les personnes souffrant de handicap et les personnes âgées qui éprouvent des difficultés à se déplacer peinent à se loger car l’équipement des habitations est rarement conforme à leurs besoins. Leur choix est le plus souvent restreint : soit louer un logement social, soit acheter. Deux solutions qui ne répondent pas forcément à leurs attentes ni à leur budget.

En France, l’offre de logements locatifs adaptés au vieillissement de la population est très insuffisante. Pour un bailleur, investir dans un logement neuf adapté ou réaliser des travaux dans un appartement plus ancien afin de le rendre accessible à ces populations fragiles peut se révéler utile et pertinent. Encore faut-il choisir un bien approprié.

La demande est forte dans les grandes villes

Pour les personnes âgées comme pour tous ceux qui souffrent d’un handicap, les logements situés dans les centres-villes ou proches des commerces, des services et des transports sont fortement recommandés. La demande est forte dans les grandes agglomérations alors que c’est dans cet environnement que les obstacles aux déplacements sont les plus nombreux.

La qualité des accès au logement est primordiale, surtout pour les person­nes à mobilité réduite ou qui se déplacent en fauteuil. Le trajet entre la rue et le logement ne doit comporter aucun obstacle. «Les abords doivent être plans : un jardin avec des allées de gravillons, une marche de deux

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant