Baia Mare : Allison Pineau victime d'insultes racistes

le
0
Baia Mare : Allison Pineau victime d'insultes racistes
Baia Mare : Allison Pineau victime d'insultes racistes

L'internationale française Allison Pineau (26 ans) a été victime d'insultes racistes avec son club de Baia Mare en Roumanie. Elle s'est exprimée sur sa page Facebook pour réaffirmer sa fierté d'être métisse.

Une victoire au goût amer pour Allison Pineau mardi soir. L'internationale tricolore s'est imposée 36-26 avec son club roumain de Baia Mare à Zalau en Championnat. Mais les supporters du club local n'ont rien trouvé de mieux que de proférer des insultes et pousser des cris de singe à l'encontre de la demi-centre de 26 ans et de sa coéquipière brésilienne Alexandra do Nascimento.

No comment for this mess...this is how a part of Romania showed disrespect.I will never agree with this attitude and...

Posté par Allison Pineau sur mardi 9 février 2016

La joueuse de l’équipe de France « très en colère » et « en larmes » selon des témoins n'a pas manqué de réagir sur sa page Facebook. « Je suis métisse et fière de ma couleur, affirme la Tricolore. Mais peut-être oubliez-vous que je représente une équipe roumaine. Si vous ne comprenez pas ça, rappelez-vous qu'après les matchs, je suis polie et j'accepte de prendre des photos avec vous. La façon dont vous respectez les autres reflète celle dont vous vous respectez vous-mêmes. »

Allison Pineau a été soutenue par sa coéquipière roumaine Melinda Geiger, tout aussi révoltée par le comportement des supporters de Zalau : « L'équipe de Zalau est dirigée par un homme sans scrupules et ses supporters se comportent d'une façon pire que dans une jungle. Je ne voudrais pas offenser les animaux mais je peux dire que les gens qui viennent au gymnase dans cette ville sont pires que des animaux. » Le club de Baia Mare, qui se déplace à Fleury dimanche en Ligue des Champions, ne compte pas en rester-là sur cette affaire. Un rapport a été transmis à la Fédération roumaine qui statuera, ou non, en faveur des deux joueuses victimes de racisme.

Amadou DIAWARA

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant