Bahreïn suspend le seul quotidien indépendant du pays-agence

le
0

DUBAI, 7 août (Reuters) - Les autorités de Bahreïn ont suspendu la publication du principal journal d'opposition, accusé de menacer l'unité nationale et les relations avec les pays étrangers, a rapporté jeudi soir l'agence de presse officielle BNA. Al Wasat, seul quotidien indépendant de Bahreïn, avait été brièvement fermé en 2011, et ses principales figures avaient été licenciées et poursuivies en justice à la suite de manifestations anti-gouvernementales. "L'Autorité de supervision de l'information a temporairement suspendu le journal Al Wasat, et ce jusqu'à nouvel ordre", rapporte l'agence BNA. "Cette mesure est due à ses entorses à la loi et à la diffusion répétée d'informations qui portent atteinte à l'unité nationale et aux relations du royaume avec les autres Etats", précise BNA, sans en dire davantage. Le directeur du journal, Mansour al Jamri, avait été poursuivi en 2011 avec deux de ses collaborateurs pour avoir, selon la justice, diffusé de fausses nouvelles au moment des manifestations hostiles au gouvernement. Il avait fini par reprendre ses fonctions la même année. (Bureau de Dubaï; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant