Bahreïn-Prison, amende et déchéance de nationalité pour attentat

le
0
    DUBAI, 30 décembre (Reuters) - Vingt-neuf personnes ont été 
condamnées à Bahreïn à des peines allant de cinq à 25 ans de 
prison pour avoir mis à feu un engin explosif en décembre 2014 
dans le but de tuer des policiers, rapporte mercredi l'agence de 
presse bahreïnie (BNA). 
    L'attentat avait fait des blessés au sein du personnel de 
sécurité et avait endommagé des véhicules de patrouille, précise 
BNA. 
    Deux des condamnés se voient en outre déchus de leur 
nationalité. Les 27 autres sont condamnés à payer des 
dommages-intérêts de 2.782,13 dinars, soit environ 6.800 euros. 
    La monarchie sunnite, qui abrite la Cinquième flotte 
américaine dans le Golfe, a connu des violences sporadiques 
depuis les manifestations de 2011 menées par les chiites, 
majoritaires dans le pays, qui réclamaient des réformes et un 
rôle accru au sein du gouvernement. 
    Le gouvernement accuse l'opposition chiite d'être soutenue 
par l'Iran, ce qu'elle dément. 
 
 (Hadeel Al Sayegh; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant