Bahreïn-Prison à vie et perte de nationalité pour des attentats

le
0

DUBAI, 16 novembre (Reuters) - Douze personnes ont été condamnées à la réclusion à perpétuité et ont été déchues de leur nationalité à Bahreïn pour avoir mené des attentats à la bombe contre la police, a-t-on appris dimanche soir par l'agence de presse du pays. Selon un communiqué de l'avocat général, Ahmed Al Hammadi, diffusé par l'agence de presse, les accusés étaient "directement liés" à six attentats à la bombe commis en 2013 et 2014. Les condamnés peuvent faire appel, précise le communiqué. La monarchie sunnite, qui abrite la Cinquième flotte américaine dans le Golfe, a connu des violences sporadiques depuis les manifestations de 2011 menée par la chiites, majoritaires dans le pays, qui réclamaient des réformes et un rôle accu au sein du gouvernement. Le gouvernement accuse l'opposition chiite d'être soutenue par l'Iran, ce qu'elle dément. (Hadil Al Sayegh; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant