Bahreïn-Le procès de l'opposant Cheikh Ali Salman s'ouvrira le 28/01

le
0

MANAMA, 19 janvier (Reuters) - Le procès du chef de file de l'opposition bahreïnie, Cheikh Ali Salman, pour incitation à un changement de régime par la violence, s'ouvrira le 28 janvier, ont fait savoir lundi l'accusation et son avocat de la défense. Cheikh Ali Salman, qui dirige la société islamique Al Wefaq (chiite), a été arrêté le 28 décembre après avoir pris la tête d'un rassemblement de protestation contre des élections tenues en novembre et que sa formation politique avait boycottées. Washington, proche allié de Bahreïn qui héberge dans ses eaux la Ve Flotte américaine, a fait part de sa vive préoccupation concernant l'incarcération de l'opposition, et son arrestation a provoqué des manifestations dans le royaume. La dernière manifestation en date remonte à vendredi, jour où 150 protestataires se sont heurtés aux forces de l'ordre à Manama. Au moins deux personnes ont été blessés par les gaz lacrymogènes. (Farishta Saeed; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant