Baghdadi, chef de l'EI, aurait échappé à une frappe aérienne en Irak

le
0

BAGDAD, 11 octobre (Reuters) - Plusieurs dirigeants de l'Etat islamique (EI) ont été tués dimanche par une frappe aérienne dans l'ouest de la province irakienne d'Anbar, près de la frontière syrienne, mais le "calife" Abou Bakr al Baghdadi ne figure pas parmi eux, a-t-on appris de sources médicales et auprès de témoins. L'armée irakienne avait auparavant annoncé avoir mené une frappe aérienne contre un convoi où se trouvait le chef de l'EI. "Les forces aériennes irakiennes ont bombardé le convoi du terroriste Abou Bakr al Baghdadi qui se dirigeait vers Karabla pour participer à une réunion des commandants de Daech", précisait le communiqué militaire. (Ahmed Rasheed; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant