Bagdad-Série d'attentats dans des zones chiites, 35 morts

le
0

BAGDAD, 30 septembre (Reuters) - La capitale irakienne Bagdad a connu mardi une de ses journées les plus meurtrières depuis le début des frappes aériennes de la coalition contre le groupe Etat islamique. Au moins 35 personnes ont péri et 80 autres blessées dans une série d'attentats à la voiture piégée et dans des tirs de mortier qui ont visé des quartiers à prédominance chiite de la métropole, ont fait savoir la police et des sources médicales. Ces attaques n'ont pas été revendiquées pour l'heure, mais les djihadistes de l'Etat islamique, qui ont conquis de vastes pans du nord de l'Irak en juin dernier, ont dit être les auteurs de plusieurs attaques suicide dans la capitale depuis le début de l'année. Deux voitures piégées ont explosé dans des rues animées du quartier d'Al Horreyya, tuant 20 personnes et en blessant 35 autres. Un tir de mortier dans le quartier de Sab al-Bour, dans la partie nord de Bagdad, a fait cinq morts et 15 blessés. Un peu plus tard, mardi soir, sept personnes au moins ont péri et 18 autres ont été blessées dans l'explosion d'une troisième voiture piégée dans le quartier de Zaa'faraniya, dans le sud-est de Bagdad, a fait savoir la police. Trois obus de mortier ont visé le quartier chiite d'Al Choula dans le nord-ouest de la capitale, faisant trois morts et 12 blessés selon la police. Plusieurs autres attaques, de moindre envergure, ont eu lieu dans des zones à prédominance chiite à travers le pays. A Bassorah, grande ville du sud de l'Irak, une voiture en stationnement a explosé dans un parking, incendiant cinq autres véhicules sans faire de victimes, a rapporté la police. A Kifil, près de la ville sainte chiite de Nadjaf, une personne au moins a été tuée et trois autres ont été blessées dans un attentat à la voiture piégée, et à Kerbala, une voiture piégée dans une rue animée a fait au moins sept blessés, selon la police. Dans la ville de Khanakine, contrôlée par les Kurdes à 140 km au nord-est de Bagdad, au moins quatre peshmergas ont péri et 12 autres ont été blessés dans un attentat visant leur patrouille, ont rapporté policiers et médecins. (Kareem Raheem et Ahmed Rasheed; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant