Bagdad dit avoir commencé à nettoyer Ramadi

le
0

BAGDAD, 13 novembre (Reuters) - L'armée irakienne a annoncé vendredi que ses forces progressaient sur trois fronts à Ramadi, une ville située à l'ouest de Bagdad, qu'elle tente d'encercler depuis plusieurs mois. Cette affirmation était toutefois contestée par deux sources, un responsable municipal et un policier en poste près d'une base militaire, qui affirment que l'offensive n'a pas commencé. Selon un communiqué diffusé par la télévision publique, l'armée irakienne avance pour "libérer Ramadi sur trois fronts, l'Ouest, le Nord et le Sud-Ouest, appuyés par (l'armée de l'air)qui frappe des cibles choisies". L'offensive sur Ramadi a jusqu'à présent été ralentie par les méthodes des combattants de l'Etat islamique, qui se caractérisent notamment par un recours fréquent aux engins explosifs artisanaux, par le manque de préparation des soldats irakiens parfois mal équipés, ont expliqué des sources militaires irakiennes à Reuters. ID:nL8N1373V0 (Rédaction de Bagdad,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant