Bagdad annonce la mort du n°2 de l'EI en Irak

le , mis à jour à 17:26
0

(Précisions) BAGDAD, 13 mai (Reuters) - Le ministère irakien de la Défense a annoncé mercredi la mort du numéro deux de l'Etat islamique (EI) lors d'une frappe aérienne de la coalition contre une mosquée dans le nord de l'Irak. "Selon des renseignements précis, une attaque aérienne de la coalition a visé le commandant en chef adjoint de l'EI, Abou Alaa al Afari", affirme le ministère sur son site internet. L'attaque aérienne a été menée alors qu'Afari était en réunion dans la mosquée avec d'autres responsables de l'EI. Abou Alaa al Afari, de son vrai nom Abdoul Rahman Moustafa Mohammed, est un Turkmène originaire de la ville de Tel Afar, dans le nord-ouest de l'Irak. Il est considéré comme le second du "calife" de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi. Sur son site internet, le ministère irakien de la Défense diffuse des images du raid aérien contre la "Mosquée des martyrs" dans le village d'Al Iyadhiya, près de Tel Afar, où Afari était enseignant et prédicateur. Il n'a pas été possible de confirmer de source indépendante la mort du dirigeant islamiste. A Washington, le Pentagone a dit ne pas être au courant. (Isabel Coles; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant