Badie : «Un coup d'Etat soft , bien dans la tradition égyptienne»

le
0
INTERVIEW - Pour le spécialiste des relations internationales, Bertrand Badie, il ne fait aucun doute qu'un coup d'Etat militaire a eu lieu mercredi, au Caire. Mais un coup d'Etat dans «le respect des formes», sans mesure de sécurité spectaculaire.

LE FIGARO. - A-t-on assisté à un véritable coup d'Etat mercredi en Egypte?

BERTRAND BADIE.- Evidemment qu'il s'agit d'un coup d'Etat. L'histoire, qui nous en donne mains exemples, renvoie à une définition très simple qui est le renversement illégal d'un titulaire de l'autorité, que celle-ci ait été construite ou non dans la légalité. En l'espèce, c'est une autorité légale puisque le président Morsi a été élu. Donc nous sommes tout à fait dans cette logique de renversement par la force d'un pouvoir installé démocratiquement. Un coup d'Etat peut être civil ou militaire. En Egypte, nous avons eu un coup d'Etat militaire qui s'inscrit dans le droit fil de l'histoire contempora...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant