Bactérie : une ferme «bio» à l'origine de l'épidémie

le
0
Les autorités sanitaires allemandes considèrent que suffisamment d'indices ont été rassemblés pour leur imputer l'origine de l'épidémie qui a fait 30 morts et intoxiqué près de 3000 personnes en Europe

Le cauchemar alimentaire et sanitaire qui agite les Allemands depuis un mois touche à sa fin. Accusés à tort, les concombres espagnols, les tomates et la salade ont été mis hors de cause, vendredi, par les autorités sanitaires. L'Allemagne a identifié des graines germées bio comme source de l'épidémie de diarrhée qui a fait 33 morts en Europe et levé l'avertissement contre la consommation de salades, concombres et tomates crus, qui a coûté très cher aux agriculteurs européens.

«Ce sont les graines germées» qui sont en cause, a déclaré Reinhard Burger, directeur de l'Institut Robert Koch (RKI), lors d'une conférence de presse à Berlin des trois instituts sanitaires fédéraux impliqués dans le dossier. Selon les analyses, «les gens qui ont mangé ces graines ont neuf fois plus de chances d'avoir des diarrhées sanglantes et d'autres signes d'infection par la bactérie E. coli entérohémorragique (Eceh) que ceux qui n'en ont pas mangé». Très populaires da

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant