Bactérie Eceh : Berlin doute du rôle des concombres espagnols

le
0
Les premiers tests effectués sur deux concombres espagnols ont révélé la présence d'une autre souche de la bactérie que celle qui a envoyé plus d'un millier de malades à l'hôpital. Seize personnes ont succombé à l'intoxication en Allemagne et en Suède.

• Le rôle des concombre espagnols mis en doute. Les premiers tests effectués sur deux concombres espagnols, accusés d'être à l'origine de la maladie, ont révélé mardi la présence d'une autre souche de la bactérie E.coli enterohémorragique, selon l'autorité sanitaire de Hambourg. L'Allemagne avait été la première jeudi à porter le soupçon sur des concombres espagnols importés. Les résultats de tests sur deux autres concombres ne sont pas encore connus.

Des prélèvements d'eau et de terre ont également été réalisés en Espagne dans les deux exploitations sous serre, qui ont produit les légumes incriminés, pour déterminer si ces sites sont à l'origine du problème. Les résultats ne seront pas connus avant mercredi. Une contamination le long de la chaîne de distribution comme lors du transport n'est pas exclue.

• Madrid demande des compensations. La ministre espagnole de l'Agriculture Rosa Aguilar va demander des compensations pour tous les producteurs de prim

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant