Bachelot souhaite punir les clients des prostituées

le
0
S'inspirant en partie du modèle suédois, un texte de loi pour la pénalisation des clients devrait être prochainement présenté à l'Assemblée. La ministre espère une application dès 2012.

Pour Roselyne Bachelot, cela ne fait aucun doute : il faut pénaliser les clients des prostituées. Dans une interview publiée mercredi dans Le Parisien, la ministre des Solidarités et de la cohésion sociale annonce que la mission d'information de l'Assemblée nationale sur la prostitution - composée de députés UMP et PS - devrait prochainement proposer un texte de loi allant dans ce sens, qui pourrait être voté dès 2012. La ministre, en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes, entend bien le défendre.

Cette idée, la mission d'information est allée la chercher en Suède. «Dans ce pays, faire appel aux services d'une prostituée est interdit depuis 1999 et passible d'amendes et de peines de prison pouvant aller jusqu'à six mois», rapporte la ministre. Alors qu'en France, si le racolage et le proxénétisme sont interdits, aucune loi ne sanctionne les clients. «Il y a une complaisance à parler de la prostitution, comme s'est souvent le cas avec les disc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant