Bachelot lance le débat sur la dépendance

le
0
INTERVIEW - La ministre des Solidarités pose les conditions du financement et reste réservée sur le recours aux successions.

Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, va piloter le débat sur la réforme de la dépendance.

LE FIGARO - Nicolas Sarkozy a annoncé officiellement la semaine dernière le prochain lancement du chantier de la dépendance. Comment allez-vous l'aborder?

Roselyne Bachelot - Le président m'a confié la mission d'animer le débat mais tous les ministres doivent y participer. En outre, ce sujet ne doit pas être réservé aux experts. Il concerne tout le monde, même s'il est encore tabou dans notre société. Il y a un isolement des familles face à la dépendance d'un des leurs. C'est mon rôle de ministre de la Cohésion sociale de les impliquer dans le débat à venir. Au cours de ce débat citoyen qui va s'ouvrir, nous devrons nous pencher sur le sort des plus fragiles. En premier lieu, les familles qui ont des frais importants à supporter. Issues des classes moyennes à revenu modeste, elles ne bénéficient pas massivement des aides et ne sont pas co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant