Bachar El-Assad demande un an pour détruire son arsenal

le
1
Le président syrien estime que la destruction des armes chimiques sera un processus long et cher avoisinant le milliard de dollars. Avec aplomb, il invite les Etats-Unis à traiter les substances toxiques sur leur territoire.

La Syrie détient bien des armes chimiques et les détruire nécessitera de mettre la main au portefeuille, prévient Bachar el-Assad. Avec aplomb, le président syrien a estimé que le processus de démantèlement sera «compliqué techniquement, prendra une année, si ce n'est plus et demandera beaucoup d'argent, environ un milliard de dollars». L'opération sera «très dommageable pour l'environnement», ajoute Bachar el-Assad dans cette interview donnée à la chaîne américaine Fox News. Et de s'interroger avec son sens de la provocation habituel: «Si l'administration américaine est prête à payer et à prendre la responsabilité d'emmener ces substances toxiques aux Etats-Unis, pourquoi ne le font-ils pas?».

Bachar el-Assad a de nouveau nié tout...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jobico le jeudi 19 sept 2013 à 09:14

    l'amerique faisait le boulot en deux jours...gratuitement.