Bachar al Assad juge les frappes contre l'EI inefficaces

le
2

PARIS, 3 décembre (Reuters) - Bachar al Assad estime que les frappes menées par la coalition internationale contre l'Etat islamique (EI) sont inefficaces et ironise sur la faible popularité de François Hollande. Dans une interview mise en ligne par Paris Match, le président syrien souligne que ses troupes sont les seules à mener des combats terrestres contre l'EI. "On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables", dit-il. "C'est la raison pour laquelle il n'y a pas eu de résultats réels après deux mois des campagnes menées par la coalition (...) C'est nous qui menons les combats terrestres contre Daech, et nous n'avons constaté aucun changement, surtout que la Turquie apporte toujours un soutien direct dans ces régions", ajoute-t-il. La Turquie a démenti soutenir des groupes islamiques comme Daech. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé pour sa part que la campagne aérienne de la coalition avait infligé des coups sévères à l'EI mais que les combats pourraient durer des années. Interrogé sur ses liens avec le président français, l'homme fort de Damas en profite pour tacler François Hollande : "Je ne suis ni l'ennemi personnel ni le rival de Hollande. Je pense que c'est plutôt Daech qui est son rival, puisque leurs cotes de popularité sont très proches". (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemonon1 le mercredi 3 déc 2014 à 16:36

    il va finir le travail chimiquement; il sait faire!

  • M6437502 le mercredi 3 déc 2014 à 15:45

    En fin un chef d'Etat réaliste.